Alexandre Marie et Edouard Gosselin se souviennent de leurs 10 000 Crampons

Jeudi 26 mai débute un grand week-end prolongé de fête du football aux Ronchettes. Tournois des 10 000 Crampons féminin et masculin, tournoi des partenaires : licenciés et bénévoles seront sur le pont !

Si Edouard Gosselin et Alexandre Marie n'ont jamais joué ensemble en équipes de jeunes au FC Saint-Lô Manche, leur parcours de formation les a forcément fait passer par le traditionnel Tournoi des 10 000 Crampons. Le milieu de terrain saint-lois se souvient : "quand j’étais gamin, on comptait les jours qui nous séparaient du tournoi ! Le sac était prêt à l’avance ! Plus personnellement, mes meilleures éditions restent celles où mon père et mon grand père m’ont coaché". Pour le défenseur, son meilleur souvenir remonte à l'époque où il ne portait pas encore les couleurs du club : "la victoire avec l'AJ 3 Rivières, on avait une vraie bande de copains".


L'un des moments marquants pour les jeunes joueurs reste de pouvoir jouer au stade Villemer. "C’est sur que fouler la pelouse «des grands » avec pas mal de monde dans la tribune ça ajoute un peu de pression" se souvient Gosselin, aujourd'hui habitué des lieux. Alexandre Marie, lui, voit les 10 000 Crampons comme un moment unique : "jouer contre Malherbe, les victoires aux penalties, la journée toute entière avec les potes ! Ce sont des souvenirs qui restent à vie !". Les copains, de grosses équipes, les matchs à élimination directe... C'est parfois beaucoup de pression pour de si petites épaules. "Je n’ai jamais gagné le tournoi des 10 000 Crampons ! Ça m’a d'ailleurs valu quelques larmes l'année où nous avons perdu la finale" admet le relayeur saint-lois.


Aujourd'hui adultes les deux joueurs seront présents sur le terrain le dimanche 29 mai. Alexandre Marie prendra plaisir à arbitrer quelques matchs U6 et U9 : "je trouve que c’est une bonne initiative de la part du club et des joueurs. Quand les gamins se font arbitrer par des joueurs de l’équipe première ils sont contents ! Nous sommes la vitrine, certes, mais nous nous devons de rendre la pareille au club". Edouard Gosselin aura, pour sa part, sa casquette de papa ! Son fils participera à son premier tournoi : "Il prend le relai cette année, ça va me faire bizarre ! Je vais suivre ça avec attention".


Au moment de conclure, Alexandre Marie semble trouver les mots justes : "le FC c’est une superbe école de foot. Ce sont aussi des bénévoles géniaux ! Les 10 000 c’est aussi leur tournoi ! Certains sont là depuis 20 ou 30 ans, toujours fidèles au poste ! Ce tournoi permet de réunir toute la grande famille du FC pour une belle journée que personne ne veut manquer !"