Xav' is back !

Blessé très tôt dans la saison, Xavier Gallien a raté la quasi-totalité des matchs allers de National 3. Après avoir patienté, il a retrouvé les terrain depuis quelques semaines dans les cages du FC Saint-Lô Manche.

Longtemps blessé, Xavier Gallien a regardé ses copains enchainer les bonnes prestations durant une bonne partie de la phase aller du championnat. "Comme toutes blessures on aimerait forcément que tout s’arrange le plus rapidement possible, c’est frustrant" explique le portier, qui aujourd'hui se sent bien : "je me sens bien, frais dans la tête. J’ai repris mes marques et, surtout, j'ai repris confiance assez rapidement donc c'est de bonne augure pour la suite."


Remplacé par Oscar Lecanu durant sa convalescence, Xavier Gallien pose un regard bienveillant sur son cadet : "un minot de dix-huit piges en N3 c’est un pari, mais un pari réussi. Ca me rappelle mes débuts, t’es insousciant tu ne te poses aucune question et t’as envie de casser la baraque... Je lui tire mon chapeau car il nous a ramené des points qui nous seront bénéfiques à la fin de la saison."


Après une victoire probante, 2 buts à 1 face à Dieppe, le FC Saint-Lô a bien travaillé cette semaine pour préparer la réception de Oissel. "On a abordé cette semaine de travail par un 30/30... J'adresse, d'ailleurs, un grand merci à notre préparateur physique, Arthur Marie" rit jaune le gardien saint-lois qui n'avait pas participé au match aller face à l'ex-pensionnaire de N2.


La défaite 3-0 subit dans la métropole de Rouen en octobre dernier se révélait être la première claque reçue par le jeune groupe de Matthieu Chevreau. Un match qui ne semble pas peser sur les épaules d'un Xavier Gallien préférant profiter d'une nouvelle affiche à Villemer : "à nous d’enflammer notre stade pour vivre un vrai moment de football avec notre public".


En cas de succès, le FC Saint-Lô enchaînerait sa troisième victoire consécutive et sa troisième victoire consécutive à domicile. Un élan qui plait bien au gardien saint-lois : "maintenant que le maintien est quasiment acté, soyons gourmands... Il faut continuer à prendre du plaisir car c’est ce qui nous lie depuis le début. Partager des moments ensemble, même hors football, c’est peut être la clé...".


Seule interrogation autour de Gallien, sa coupe de cheveux, qui change aussi souvent que le vent. Comme dans sa surface, le gardien gagne en maturité : "ahah ! Simplicité efficacité... Un simple dégradé clair !".