top of page

Quentin Le Bedel espère envoyer un message fort depuis Les Mureaux

Après deux victoires de rang en championnat, le FC Saint-Lô Manche doit poursuivre sa belle série. Quentin Le Bedel espère confirmer les progrès notés depuis plusieurs semaines.

Battus à Villers-Houlgate en Coupe de France le week-end dernier, le FC Saint-Lô Manche se déplace en région parisienne pour découvrir un nouveau pensionnaire de N3, Les Mureaux. "On ne connait pas cette équipe puisque, jusqu'à présent, la N3 était régionalisée. Le coach, lui, les connait et c'est donc un avantage. On a travaillé cette semaine selon son analyse de leurs points forts et de leurs points faibles" explique Quentin Le Bedel.


Le latéral qui retrouve actuellement du temps de jeu a eu, comme tous ses coéquipiers, besoin de comprendre les nouveaux schémas de jeu du staff : "j'ai été plus habitué à jouer dans une défense à 4. Le 3-4-3 du coach m'oblige à m'adapter pour avoir le rendement et les sensations de la saison passée. Ce qui est important, c'est que nous sachions tous nous adapter à différents systèmes, cela nous permet de varier durant les matchs en fonction des scénarios".


Après trois défaites inaugurales, les saint-lois ont repris des couleurs en dominant les PTT Caen et le FC Flers. "On tente plus de choses et on est plus efficaces dans les zones de vérité. Le match de Flers le prouve car je pense qu'il y a quelques semaines, le résultat n'aurait pas été le même" sourit Quentin Le Bedel.


Après l'élimination en Coupe de France, le défenseur veut se focaliser sur le championnat et connait l'importance du résultat de ce match dominical : "si on gagne ce match, nous aurons 9 points. Cela permettrait d'accrocher le bon wagon car il y a déjà un trou qui est en train de se faire avec les équipes devant. Il ne faut pas se tromper et ne pas prendre Les Mureaux à la légère. Une victoire permettrait de recevoir Dieppe avec plus de confiance pour la prochaine journée".

Commentaires


bottom of page