Paul Leherpeur veut finir l'année sur une bonne note

Blessé à Flers en Coupe de France, Paul Leherpeur a pris le temps de se soigner pour revenir. Pour lui comme pour la N3, il faut relancer la machine.

Défenseur latéral, Paul Leherpeur gagne du temps de jeu d'année en année. Il reste malgré tout concentré sur sa progression : "je ne sais pas si on peut dire que j'ai franchi une étape mais en tous cas je continue mon travail et je suis content que l'on me fasse confiance".


Depuis l'arrivée de Matthieu Chevreau, les joueurs de couloirs sont obligés de s'adapter. Schéma à quatre défenseurs ou dans un rôle de piston avec trois centraux, Paul Leherpeur y trouve son compte : "j'ai une légère préférence pour le poste de piston droit que Matthieu m'a fait découvrir en réserve lors de ma première saison au club. Mais globalement j'aime surtout être amené à participer autant offensivement que défensivement comme cela nous est demandé cette saison".


Ecarté du groupe en raison d'une blessure au ménisque, Paul Leherpeur a appris la patience. "On était dans une bonne période, on venait de se qualifier en Coupe de France contre Flers. Cette période a été longue. Je n'avais plus de douleurs mais je ne pouvais pas reprendre. Finalement, j'ai bien fait d'attendre, aujourd'hui je peux enchainer les matchs sans risques. Je tiens d'ailleurs à remercier Maxime, le kiné qui s'est occupé de moi" explique le jeune défenseur saint-lois.


En manque de succès, le FC se déplace à Rommilly-Pont-Saint-Pierre aujourd'hui. Un adversaire qui a déjà posé des problèmes aux gros du championnat. "Il ne faut prendre aucun adversaire à la légère. Quand tu vois qu'ils ont fait nul contre Dieppe chez eux et battu le Havre, tu sais que ce sera un match difficile" prévient Leherpeur. Prudence est mère de sûreté.


Après un nul face à la réserve du Havre la semaine dernière, les trois points clôtureraient l'année civile sur une bonne note. "Cela nous permettrait de se relancer pour 2022. Chacun bosse et on a un bon groupe" sourit Paul Leherpeur, confiant.