Melvin Hamard, la surprise du chef

Souvent utilisé cette saison, Melvin Havard découvre le National 3 avec envie. Le milieu de terrain a trouvé sa place dans le schéma de jeu de Matthieu Chevreau.

Arrivé au club en 2018 pour intégrer le groupe R2, Melvin Hamard connait une belle progression sous les ordres de Matthieu Chevreau. Une montée en R1 plus tard, le voilà installé au coeur du jeu saint-lois en National 3. Une évolution que le jeune joueur apprécie : "je me sens en confiance et je m'épanouis. Ca facilite la progression".


Cet après-midi, il va tenter de composter son billet pour le 6ème tour de Coupe de France, à Agneaux. "Cette compétition a une valeur particulière. J'ai appris à la connaitre lorsque j'allais voir jouer mon père. Je l'ai découverte il y a 2 ans en intégrant le groupe N3 mais cette année j'espère vivre l'aventure pleinement" rappelle-t-il.


La Coupe, le charme de la main courante. Melvin Hamard connait bien le stade Gaston Gazengel : "j'ai connu le derby en R2 mais aujourd'hui en Coupe, seul le résultat compte".


Après Vasteville (D2), Flers (R1), c'est encore une équipe d'un championnat inférieur qui se présente face aux hommes de Matthieu Chevreau. Le chemin est encore long pour écrire une nouvelle page de l'histoire du FC Saint-Lô mais Melvin Hamard aime y penser les yeux bien ouverts : "au-delà d'une ambition, c'est un rêve. Mais pour le réaliser il faut commencer par battre les plus petits".


Pour avancer et prolonger la bonne dynamique du début de saison, Melvin Hamard prévient : "on a ce que l'on mérite, le groupe travaille bien mais on doit être plus tueur afin de se mettre à l'abri plus vite".