Florian Guénerie dresse le bilan de la première partie de saison de l'école de foot

Dernière mise à jour : il y a 18 heures

Responsable de l'école de foot, Florian Guénerie a pris le temps de dresser le bilan des catégories jeunes depuis le début de saison.

Commençons par un bilan sur les effectifs. Est-ce que le FC a pu garder ses jeunes, est-ce qu'on note une évolution des licenciés?

Les effectifs ont majoritairement été maintenus. Nous avons quand même enregistré une perte de licenciés par rapport aux années précédentes sur l'école de foot. La catégorie la plus impactée est celle des U11. En soit, ce n'est pas un problème. Cela permet à quelques U9 de venir s'exprimer sur du foot à 8. Nous avons fait le choix également pour la catégorie U15 de partir sur un effectif réduit, afin de permettre aux U14 de jouer un cran au dessus régulièrement. Un choix qui a les même répercussions sur la catégorie U13.

Peux-tu nous expliquer la ligne directrice au sein de l'équipe éducative? Comment suis-tu l'évolution de chaque catégorie? Tout d'abord, il y a le projet de jeu commun. Il est important que l'éducateur se reconnaisse à travers celui-ci. Le projet est identique pour les catégories U10/11/12/13. Cela permet d'avoir du lien entre les catégories et de créer une réelle identité de jeu pour le club. Nous avons des programmations annuelles avec 4 dominantes et une programmation sur le développement de l'enfant sur l'aspect athlétique (capacité motrice, technique de course, etc...).

Régulièrement, chaque éducateur doit évaluer l'acquisition de différentes notions par ses jeunes. Cela permet d'identifier chaque axes d'amélioration. Les éducateurs ont un livret pour faire l'état des lieux de leur groupe ce qui permet d'avoir un suivi collectif et individuel sur la saison. Je regarde énormément les entraînements du mercredi de chaque catégorie, puis j'assiste aux matchs régulièrement. Nous travaillons en toute confiance et dans un but commun, il y a du lien entre nous, éducateurs, ce qui nous permet d'avancer et d'avoir une ambiance de travail saine. Nous avons également des petits temps d'échanges entre nous.

Chez les petits, on est avant tout sur du jeu, pas mal de plateaux déjà joués est ce qu'il y a un objectif en particulier sur cette catégorie? L'objectif premier, c'est l'épanouissement des enfants et le plaisir. Ensuite, nous sommes une école de foot, donc nous avons aussi pour mission de faire découvrir et d'apprendre aux enfants les différents fondamentaux de notre sport. Il y a aussi la notion de vie en groupe que l'on doit transmettre aux enfants.

En U11, le FC compte 3 équipes, comment s'est effectué le découpage des équipes? Les équipes U11 sont faites par niveau de manière à ce que chacun progresse à son rythme et se retrouve dans une équipe où il pourra s'exprimer et prendre sa place. Cela apporte de la confiance aux enfants et leur permet aussi de s’identifier à travers une équipe, un collectif, des copains.

Les U13 sont aussi 3. Comment juges-tu leur début de saison? Le fonctionnement est différent sur cette catégorie. Nous travaillons par génération d'âge afin de préparer les futures équipes de foot à 11. Sur le plan sportif, les résultats sont bons. Les objectifs sont plus qu'atteints puisque nous aurons nos U13.1 en Régional 1, nos U12 en Départemental 1 et nos U13/12 également en D1 (les 3 équipes terminent 1ère de leur groupe respectifs en ayant perdu aucun matchs).

Outre les résultats sportifs, j'insiste sur l'identité de jeu que l'on doit produire chaque match. Je préfère voir des garçons perdre un match en recherchant le jeu, la maîtrise collective, que de gagner un match mais sans contenu. C'est un point important pour nous. Cependant les enfants ont encore beaucoup à apprendre notamment sur les valeurs collectives du football. L'équipe avant l'individualité.

Sur le foot à 11. Toutes les catégories ont une équipe en R1. C'est un gage de qualité de la formation du FC? C'était notre projet, pouvoir inscrire nos équipes au plus haut niveau régional. C'est forcément bon signe. Les résultats sont là, qui plus est avec la manière. Maintenant il faudra bien figurer en deuxième partie de saison avec des championnats plus difficiles. C'est là le côté excitant pour les joueurs et éducateurs. Nous sommes un club ambitieux. Avec les moyens mis en place par le club pour avoir un climat d'apprentissage au top pour les jeunes, on ne s'interdit pas d'aller voir plus haut.

Les U14 de Thomas Vauvy semblent être sur une bonne dynamique, c'est bon signe pour leur évolution vers les âges supérieurs ? La transition avec le foot à 11 s'est faite naturellement. Les enfants y sont préparés. Les résultats et le contenus le montrent. Maintenant, c'est encourageant mais beaucoup de facteurs interviennent à l'adolescence entre 13 ans et 17 ans. Il faut continuer à progresser et se donner les moyens de franchir les paliers un par un sans griller les étapes.

En U15/U16 aussi ça tourne bien... En effet, ca tourne bien. La deuxième partie de saison sera significative pour voir à quel niveau on se trouve régionalement. Les championnats seront plus difficiles et donc plus constructifs pour les joueurs, c'est ce qu'on recherche. Nous avons des groupes de qualité, je suis confiant sur ce qu'on peut afficher au printemps mais cela demandera un investissement et du travail aux séances et aux matchs. A nous, éducateurs, de les accompagner dans leur progression.

Chez les U18, on ne peut pas passer à côté du parcours en Gambardella. C'est une bonne chose d'aller loin dans cette compétition pour évaluer le niveau de la formation d'un club? Je suis moins impliqué sur les U18 que sur les catégories plus jeunes. Forcement c'est une bonne chose, sortir de la région prouvent qu'on est dans le vrai.

Toi qui est en contact avec beaucoup de clubs, de coachs, quel est le regard extérieur sur notre formation? Je pense que notre formation est appréciée. C'est satisfaisant d'entendre du bien du club à l'extérieur. Cela nous pousse à continuer et à améliorer notre façon de travailler. De plus, nous avons tissé des liens avec les clubs de l'agglomération saint-loise. Ces clubs jouent forcement un rôle dans notre formation. Je suis moi-même issu d'un club de l'agglo par exemple. Je jouais au FC des Etangs avant de rejoindre le FC Saint-Lô Manche. Je trouve important d'avoir une relation saine entre nos clubs.

Quels sont les objectifs de la deuxième partie de saison? L'objectif commun à chaque catégorie est de continuer à proposer aux enfants un bon climat d'apprentissage afin qu'ils puissent progresser dans de bonnes conditions. Il faut aussi les accompagner dans l’apprentissage de la vie en collectivité, en société. Pour les objectifs sportifs à l'école de foot : bien figurer sur les plateaux et modules. Pour la préformation : figurer dans le haut du tableau Régional 1.

Nous rentrerons plus dans le détails lors de la réunion technique de mi-saison avec les éducateurs.