Edouard Gosselin demande de l'exigence

Cadre du vestiaire, Edouard Gosselin ne cède pas à la panique après le match de Vire. Il réclame toutefois une prise de conscience de la part du vestiaire.

Edouard Gosselin en a vu d'autres ! Après la défaite 4-0 face à Vire lors de la dernière journée de championnat, il reconnait que le vestiaire était touché: "les gars étaient un peu abasourdis mais aussi frustrés par les décisions arbitrales et de nos propres erreurs". Sans tout remettre en question, le défenseur saint-lois reconnait qu'il faut entendre ce premier avertissement. "Il faut être exigeant avec soi-même! Suite à la vidéo du match de Vire, on constate beaucoup d’errements et d’erreurs de concentration. Il faut gommer tout cela au plus vite pour devenir difficile à manœuvrer" résume-t-il.


Retrouver de la sérénité défensive facilitera forcément la tâche qu'est celle du FC Saint-Lô dans cet exercice 2022-2023 qui comptera au moins cinq descente en fin de saison. "Ce sont les équipes qui feront le moins d’erreurs qui s’en sortiront" prévient Edouard Gosselin et face à Mont-Gaillard ce week-end, les préfectoraux ne devront pas griller de joker dans la course au maintien. "Aucun match ne sera simple cette année. Mont-Gaillard est une équipe très athlétique qui a besoins de points. C’est aussi une équipe qui perd souvent de peu donc attention, ça peut se jouer sur un petit détail" prévient-t-il.


Alors quelle est la recette idéale quand on accueille un mal classé? Lui mettre la tête sous l'eau ou se sécuriser avant de contrer? En bon normand, le défenseur saint-lois évite de se mouiller: "il faut le bon équilibre, on peut alterner par exemple". Mais puisqu'il faut se jeter, alors Edouard Gosselin se lance: "perso, je préférerais aller les presser d’entrée".

Posts récents

Voir tout