Dylan Prodhomme, l'espoir à gauche

Habitué au milieu de terrain, Dylan Prodhomme évolue au poste de latéral gauche depuis quelques matchs.

Infatigable au milieu de terrain, Dylan Prodhomme a reculé d'un cran sur le terrain. Un choix imposé par la situation de l'effectif saint-lois : "j'ai du prendre ce poste suite à une exclusion lors du match contre Avranches. Cela s’est bien passé pour moi durant cette rencontre donc on a continué à travailler sur ce poste avec le staff".


Cette évolution est quasiment un retour aux sources pour lui. "J’ai commencé le foot à ce poste quand je jouais à Roncey. Ca reste quand même une découverte mais étant donné que je passe mon temps à tacler, cela semblait assez logique de m'essayer à cette place" s'amuse-t-il en repensant à ses premières années de pratique.


Toujours farceur, Dylan Prodhomme se souvient aussi du match face à l'AG Caen avant d'évoquer la pelouse du Stade de la Falaise pour cette 22ème journée face à Romilly. Cette rencontre se déroulera sur une pelouse synthétique, comme au Stade de Venoix. "Je ne dis plus rien au sujet des terrains car lorsque j’ai pensé que c'était un avantage de jouer sur synthétique on a pris huit buts" sourit-il.


Actuellement à la lutte pour le maintien, Romilly reste une équipe à surveiller comme le lait sur le feu. Dylan Prodhomme prévient : "il faut se méfier car ils seront clairement en mission pour leur maintien ce week-end. Ils ont obtenu le nul contre QRM la semaine dernière donc il faudra faire attention à cette équipe".


Malgré sa défaite face à la réserve du Havre le week-end dernier, le FC Saint-Lô Manche reste en course pour le Top 4. Une quatrième place que le néo-latéral ne veut pas perdre de vue : "on est toujours dans les clous avec seulement 4 points de retard et, sachant qu'Alençon joue ses deux derniers matchs contre le Top 3, c’est toujours possible". Cette fois-ci pour Prodhomme et ses coéquipiers, pas de mauvaise blague : "au Havre, on a refait les erreurs de début de saison qui nous coûte cher à chaque fois. On va dire que c'est une mauvaise habitude cette saison".